Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11 septembre 2009

J'ai tout manqué...

Citation du jour :"C'est très bien. J'aurai tout manqué, même ma mort." Edmond Rostand

Il arrive des jours où on a juste envie de rester cloitrée dans sa chambre, ou rien ne vous fait envie, ou vous vous reveillez et la vue du jour vous donne juste la force de descendre pour fermer votre fenêtre et retourner dans le noir, là ou rien ne vous touche plus... il y a des jours ou un mal de crâne vous empêche de reflechir et de vous rendre compte que vous avez encore une fois tout manqué... aujourd'hui est un jour comme ca ! Un jour ou vous vous rendez compte que la vie est dure et que vous vous trompez plus souvent qu'il ne faudrait... où vous faites mal, où vous faites de la peine et vous n'arrivez à faire rien d'autre que pleurer...

Je ne sais pas comment sortir de tout ça... quand tout sourit d'un coté et que j'ai du mal à voir l'autre... quand on me donne intensément et que j'ai du mal à redonner à mon tour comme il se doit... je ne sais plus trop dans ces jours là que faire... les mots sonnent creux et la baguette du temps je ne l'ai pas... alors je lève les yeux vers celui qui sait tout... j'essaie de l'écouter et de tout lui donner comme je le peux... j'attends la reponse d'une main charitable pour m'aider à sortir du trou et surtout retrouver ma volonté à eclaircir tout ca !

Et puis en attendant je me fais un gros mug de thé chaud, caline mon minou, regarde un film tres Austenien, espère, prie, ferme les yeux tres fort et crois tres fort que quand je vais re-ouvrir les yeux  mon visage n'aura plus le même aspect, que mes yeux reflets de mon coeur n'auront plus les mêmes couleurs... et que cette personne que j'aime et à qui j'ai fait de la peine, trop de peine, trouvera quelque part au fin fond de son coeur une petite trace de nouvelle chance encore une fois...

Photobucket

Gros bidoux

Commentaires

Eh oui, être heureux d'un côté n'empêche pas de voir aussi ce qui peut aller de travers... Je ne sais pas à qui tu as fait de la peine, mais je pense que suivant la relation qu'on entretient, il y a une deuxième chance qui se tapis quelque part. Il faut garder confiance et si on sait avoir eu tord, faire amande honorable.
Après, la remise en question constante n'est pas une bonne chose. Elle est importante, mais si elle est quotidienne elle conduit plus vers l'incertitude, et l'instabilité que vers la sérénité. Disons qu'il faut la dompter pour en faire une alliée, qui nous ouvre les yeux quand on en a besoin, et l'empêcher d'être une rabat-joie constante. parce que grande nouvelle, on ne se trompe pas à tous les coups, et puis on le droit d'être heureux aussi, voui voui voui^^
Bon bien sûr... ça se dompte pas en 24h... mais je suis sûre que tu y arriveras!
Bisoussssssssss ma Mary *coeur* (je suis obligée de l'écrire puisque sinon le symbole fait bugger mes commentaires!)

Écrit par : Clotilde | 12 septembre 2009

Répondre à ce commentaire

Garde courage, moi aussi il y a des jours où je ne veux pas, mais j'ai peur de manqué qqc justement, l'opportunité de ma vie et alors je me force, même si j'ai pas les yeux très jolis ben tant pis je sors qd même un peu...j'essaie j'y pense au moins...

Écrit par : Léa | 12 septembre 2009

Répondre à ce commentaire

Clotilde a tout tres bien dit !!
Courage Mary, et plein de byzoux :)

Écrit par : Pomme | 13 septembre 2009

Répondre à ce commentaire

Clotilde a raison !
Il est important de se remettre en question mais il ne faut pas le faire constamment ! Sur ce point, tu me fais penser à l'un de mes frères. Il se pose beaucoup trop de questions, passe à côté d'un tas de choses/personnes et s'en veut constamment à cause de ça. Il travaille dessus, ce n'est pas évident mais nécessaire ! Je crois que ça l'est pour toi aussi. Ne laisse pas les questions t'envahir en permanence. Utilise une télécommande et allume les que lorsque que tu en as réellement besoin !
Bisous

Écrit par : Elisabeth | 13 septembre 2009

Répondre à ce commentaire

Accepter qu'on a eu tord, apprendre de ses erreurs c'est primordiale. A notre échelle on a souvent l'impression de faire tout à l'envers mais on est seulement dans la vingtaine tu verras qu'avec le temps nos bourdes s'espaceront et que lorsque la fin aura sonné on se retrouvera avec un pourcentage d'erreurs tout à fait honorable. En attendant, je ferme les yeux, j'écoute "Everything" de Lifehouse (à fond!!!!) et je prie avec toi.
GROS BISOUS miss !!!!!!

Écrit par : Cilyne | 14 septembre 2009

Répondre à ce commentaire

courage,
te laisse pas abattre. ;)

Écrit par : Philip | 14 septembre 2009

Répondre à ce commentaire

On grandit et on apprend plus par nos erreurs que par nos réussites... sans prôner les remises en question permanentes c'est bien de considérer ce que l'on fait de mal à l'autre... et de corriger au risque si on l'ignore d'être des hypocrites insensibles...et des égocentriques esseulés...
Ta grande sensibilité... ne va pas t'empêcher de blesser mais elle va te donner les moyens de consoler et d'aider les autres (ce que tu fais déjà trés bien) et il y a peu de coeurs que tu vas perdre... sauf ceux qui n'en valaient pas la peine! et cela c'est déjà une force infinie!!! des bêtises on en fait tous mais peu savent les réparer et se remettre en cause !!!!tu es sur la bonne voie pas celle de l'indifférence et de l'insouciance qui ne ménent pas à grand chose mais celle du respectde l'autre et des sentiments profonds et véritables... qui seuls sauront combler ton coeur exigeant !

Écrit par : moune | 17 septembre 2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.