Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17 mai 2017

Quand tout va mal et que tout s'effondre...

Citation du jour : "Gardez vous de demander du temps : le malheur n'en accorde jamais." Mirabeau

Je sais c'est ma deuxieme note de la journée et elle aurait du etre futile, douce, remplie de bulles de savon et de legereté...mais je ne le peux ! Pour une histoire de bus manqué mon coeur a d'un coup, sans rien avertir, pris la decision de tout laché ce matin, je me suis effondré dans ma douche, pourquoi je sais pas ! je pense que la pression de tous les mois qui ont precedé m'a rattraper alors que j'essayais de les fuire...mais comme le dit Mirabeau le malheur ne nous accorde jamais de temps et c'est vrai !

Je suis perdue, effondrée, triste et terrifiée de ce que je vois, de ce que j'entends, je fais la forte mais rien n'est plus faux que tout ca ! je suis fragile oui je l'avou aujourd'hui peut etre pour la premiere  fois de ma vie, j'assume le fait que je n'y arriverais pas toute seule, que tout cela est beaucoup trop lourd pour mon petit coeur de 23 ans... je prends sur moi, je garde tout, ne montre jamais rien, je ne veux pas gener, pas embeter, je ne suis pas la fille la plus malheureuse du monde, pourquoi aurais je le droit de me plaindre apres tout ?

Oui mais voila je ne peux plus faire semblant que tout est toujours rose, je veux pouvoir avoir le droit de dire que non, non ca ne va pas, non je suis pas bien, non tout n'est pas facile dans ma vie, que certaines personnes me manquent quoique je fasse, le deuil je n'arrive pas a le faire et doit on le faire reellement ?

Rajoutez à tout cela un nez bouché, une toux incessante, un mal de crane ignoble, qui en plus de me pourrir mes journées et me pourri aussi mes nuits...j'en peux plus...

Je suis desolée de cette note tout en spleen et lamentations, je ne le voulais pas, mais parfois quand tout va mal moi j'ai besoin d'ecrire... et là j'en avais besoin, passer votre chemin et ne faites pas attention tout s'arrangera ! J'ai juste besoin de deux choses...les voila

336.jpg
normal_289.jpg

Je vous fait des gros bidoux et pour me faire pardonner le fanmix de "Love Actually" surment dans la journée !

PS : note un peu plus gai juste en bas !

Commentaires

Je comprends tout à fait ce que tu ressens, se sentir mal, s'en vouloir, le cacher... Des fois aussi ce sont les hormones qui en rajoutent une couche... Espérons que ça passe vite... Courage !

Écrit par : Coralie Marie | 13 juin 2008

Répondre à ce commentaire

On pas dire que j'ai le moral au top, mais ça ne m'empêche pas de remonter celui des autres quand je peux, ou simplement tenir la main, comme tu m'as si bien dit il y a deux jours. Je voulais t'envoyer un mail, mais je vais le faire là, pour te dire, que je sais que se confier c'est dur (sans que j'ai encore compris le pourquoi du comment se confier est une épreuve dans certains moments), et je ne veux pas te forcer la main, mais de la même façon que tu me dis que tu es là pour moi (et je le sais^^) je suis là pour toi(et tu le sais^^), donc si tu as envie d'écrire, de parler, de toute autre chose, fais-le, je suis là, je ne te forces pas la main, je t'incites^^
je te fais de gros bidoux ma noune, on se voit demain!!! (ou la journée si tu vas mieux ou le soir seulement^^)

Bidoux bidoux bidoux bidoux
et demande à Pitoff de préparer des blagounettes pour la soirée, on va en avoir besoin!

Écrit par : Clotilde | 13 juin 2008

Répondre à ce commentaire

Parfois, craquer ça fait du bien. Je suis comme toi, je garde tout pour moi, et à un moment, ça déborde. Une broutille, et hop, je me mets à pleurer comme une fontaine, et je ne peux plus m'arrêter...

Alors, pleure un bon coup. Hurle même. Fais-toi des petits plaisirs. Et laisse tes amis prendre un peu soin de toi. ;)

On est là si tu as besoin aussi. :) Je pense très fort à toi. Plein de bises et de courage. :)

Écrit par : Miss Austen | 13 juin 2008

Répondre à ce commentaire

Des bisous à toi adorable Mary! Et puis, suis les très bons conseils de Miss Austen. J'espère que tu iras vite mieux:)

Écrit par : Amy | 13 juin 2008

Répondre à ce commentaire

Tu peux imaginer à quel point je comprends cela, évidemment que tu as le droit de tout lâcher et parfois pleurer, laisser tout sortir d'un coup, sans prévenir peut faire énormément de bien, mais derrière consolation obligatoire ! :-)

Au choix : bras et épaule d'un(e) ami(e), chocolat (ou autre gourmandise), série ou film "doudou", musique qui fait du bien, chaussures^^ (lol), etc.

ET si tu as besoin, tu connais l'adresse...

De gros ENORMES bisous !

Écrit par : Une Princesse... | 13 juin 2008

Répondre à ce commentaire

Je ne sais pas si c'est un air qui court mais ... on semble un peu toutes comme cela en ce moment. Et ces fichus virus qui en remettent une couche ... Je t'embrasse fort !!!

Écrit par : Mam'zelle Poupée | 13 juin 2008

Répondre à ce commentaire

J'espère que tu vas aller mieux très vite.
Parfois il est bon que tout pète, tout craque...cela vidage le corps et l'esprit.
Certes ce n'est pas agréable mais parfois nécessaire pour aller mieux, avancer, passer à autre chose.
de très grosses bises, remets toi vite!

Écrit par : lili | 13 juin 2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.